Articles avec #developpement personnel tag

Publié le 11 Octobre 2014

N'oubliez pas de les ateliers de La Fabrique à Bonheurs pour retrouver le plaisir d'apprendre !!

Faire ses devoirs Autrement pour les 8-14 ans :

Enfin un atelier où adultes, enfants et ados découvrent ensemble une nouvelle façon d'apprendre.

Une pédagogie ludique et facile à mettre en oeuvre pour faciliter l'apprentissage et donner le goût de faire ses devoirs. Au programme: gestion mentales, mindmapping et jeux de mémoire.

Booster ses révisions et réussir ses exams pour les lycéens ou les étudiants :

Vous avez besoin de vous organiser facilement, de gagner en autonomie et d'adopter une méthode de travail et de révision efficace.
Et surtout, vous avez envie d'étudier avec plaisir ! 
Vous allez passer un examen en fin d'année. N'attendez pas le dernier moment !!
Inscrivez-vous dès maintenant à notre journée de formation pour démarrer l'année en toute confiance. Vous découvrirez des outils de méthodologie innovants et super efficaces pour bien apprendre dans toutes les matières.
 
Pour plus de renseignements, allez sur le site :
http://www.lafabriqueabonheurs.fr/les-ateliers
 

Voir les commentaires

Rédigé par orientationconseil

Publié dans #Développement personnel

Repost 0

Publié le 18 Mars 2013

Audrey Akoun et Isabelle Pailleau anime une conférence sur le bonheur d'apprendre le samedi 20 avril 2013 à 13h30 à la Cartonnerie 12 rue Deguerry dans le 11ème à Paris.

thème : (Re)Mettre en route sa Fabrique à idées ou le bonheur d’apprendre et la jubilation de se sentir penser"

pour en savoir plus, aller sur leur site :

 

http://www.happylab.fr/?works=audrey-akoun-et-isabelle-pailleau

Voir les commentaires

Rédigé par orientationconseil

Publié dans #Développement personnel

Repost 0

Publié le 15 Mars 2013

 

Extraits d'un article de Pierre Cocheteux sur la peur de réussir, qui existe pour les adultes.....et aussi pour nos adoslescents.

si vous voulez lire cet article en entier,http://www.analysetransactionnelle.fr/le-role-de-linjonction-ne-reussis-pas-dans-la-peur-de-reussir/#comment-1026

"Cela ne semble pas logique, car à priori, nous avons tous envie de réussite et pourtant, force est de constater qu’un nombre important de personnes qui disent avoir envie de réussir, n’y parviennent pas. Ces personnes se plaignent de ne pas avoir de chance, de ne pas être nées dans la bonne famille, ou dans le bon pays, de n’avoir pas reçu les conditions nécessaires à leur réussite, etc… Elles s’embourbent, s’acharnent, s’essoufflent, mais ne réussissent pas.

Pour Éric Berne, la personne gagnante est celle qui :  « mène à bon terme la réalisation de ses projets, ou qui atteint les buts qu’elle s’est fixée dans la vie ». Elyane Alleyson ajoute à cette définition l’idée que : « réussit la personne qui est ancrée dans le présent, qui s’accepte telle qu’elle est, avec ses forces et ses faiblesses, qui accepte les difficultés de la vie comme opportunités de croissance, qui est capable de se réjouir de ce qu’elle a et de continuer à se développer »[1]

Mais pourquoi donc, ces personnes, qui pourtant disent avoir la volonté de réussir, n’y parviennent pas ? Pourquoi ont-elles du mal à réaliser leurs objectifs ou à atteindre les buts qu’elles se sont fixées ?

Nous avons affaire ici à la complexité de la réalité psychique des individus, qui est bien différente de la réalité des lois physiques. Ces dernières s’appliquent à tous, de la même manière, quoiqu’il se passe dans le cerveau des individus concernés. Par exemple, la loi de l’attraction terrestre attirera tous les êtres vivants de la même manière qu’ils soient président de la république ou simple citoyen.

Or, avec la réalité de la vie psychique de l’être humain, les choses se compliquent, puisque les systèmes de régulations de la vie s’appuient sur des mécanismes qui sont à la fois conscients et inconscients.

Ainsi l’individu peut avoir consciemment l’envie de réussir et inconsciemment l’injonction : « Ne réussis pas » qui lui interdira d’y parvenir.

Prenons un exemple avec Mathieu.

Il est le troisième enfant d’une famille. Il a un frère ainé de 5 ans et une sœur de 2. Mathieu est directeur adjoint d’une petite PME qui marche plutôt bien, mais il rêve depuis longtemps de créer sa propre société. Il a réalisé une étude de marché qui lui est favorable et promet à son projet une belle réussite. Seulement, voilà, Mathieu est incapable de faire les démarches nécessaires au dépôt du statut juridique de sa société.

Lorsqu’il parle avec moi de son projet, je peux percevoir la volonté et l’enthousiasme que ce projet lui procure, mais j’observe également les signes de la crainte, signes que Mathieu semble lui ne pas ressentir. En écoutant cet homme me parler de ces difficultés, je m’aperçois qu’il ne se comprend pas lui même. Il ne sent pas les signaux de la peur et donc il reste coincé dans une forme de passivité que l’on nomme abstention en analyse transactionnelle.

En écoutant plus attentivement encore son histoire, je l’aide à entendre que toutes ses tentatives pour devenir autonome ont été rabrouées lorsqu’il était enfant. En effet, ses parents souffrant probablement du syndrome du nid vide, n’était pas très enclin à ce qu’il prenne son indépendance. Ainsi lorsqu’il prenait des risques sportifs par exemple, on lui rappelait qu’il était gauche et qu’il fallait faire attention à ne pas se blesser. Intervention parentale que le petit Mathieu a entendu comme un série d’injonction : « Ne réussis pas », « Ne grandis pas », etc…

Ce sont ces injonctions qui sont aujourd’hui à l’origine de sa peur. Mathieu a tout ce qu’il faut pour réussir, mais il a peur : d’échouer, de ne pas gagner assez d’argent, etc…

"............"

En conclusion

Avec l’exemple de Mathieu, nous voyons comment l’histoire d’une personne est bien une réalité objective à ses propres yeux, et comment cette réalité interne a un impact important dans sa vie d’aujourd’hui.

Alors qu’aux yeux d’un observateur extérieur, cette réalité interne de Mathieu est subjective : Mathieu a tout ce qu’il faut pour être heureux : un bon job, une femme, des enfants, une maison, et même un projet de reconversion… Et pourtant il dit se sentir dépressif et ne pas comprendre pourquoi........"

 


[1] A la frontière de la réussite, la peur, AAT N°139,  P19, 2011.

Voir les commentaires

Rédigé par orientationconseil

Publié dans #Développement personnel

Repost 0

Publié le 1 Août 2012

Atelier de pré-rentrée 

Une journée de partage entre parents et enfants pour dédramatiser l'heure des devoirs.

Les « Plus »

Les parents et enfants partagent les mêmes apprentissages

L’atelier est très interactif et jalonné d’expériences ludiques

Les parents et les enfants peuvent s’entraîner sur leurs propres leçons

Le groupe est animé par des spécialistes de la psychopédagogie et de la psychologie de l’enfant

http://lafabriqueabonheurs-eivtefrnd.eventbrite.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par orientationconseil

Publié dans #Développement personnel

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2012

Article intéressant sur la compétition scolaire française et son rapport avec l'envie d'entreprendre.

 

http://www.slate.fr/story/56713/dagnaud-ecole-competitivite

La compétition scolaire permet une intégration professionnelle plus aisée mais stimule t elle l'âme entrepreneuriale?

les Steve Jobbs  ou Bill Gates de demain?

Voir les commentaires

Rédigé par orientationconseil

Publié dans #Développement personnel

Repost 0